Remplacement d'un toit plat: tout ce que vous devez savoir

27 janvier 2021 / Conseils, Toits plats

Vous pensez devoir changer votre toit plat prochainement et ne savez pas trop par où commencer? Vous vous demandez quelle membrane est la meilleure? S’il y a d’autres travaux qui doivent être faits en même temps? Quelles sont les surprises qui pourraient arriver? Combien votre toit plat va vous coûter? 

Voici absolument tout ce que vous devez savoir sur le remplacement d’un toit plat! 

Dans cet article:

  1. Vérifier si votre toit plat doit être remplacé
  2. Choisir les bons matériaux pour votre toit plat
  3. Obtenir des soumissions pour remplacer votre toit plat
  4. Choisir un couvreur pour votre remplacement de toit plat
  5. Les étapes du remplacement de votre toit plat
  6. La garantie de votre toit plat
  7. L’entretien de votre toit plat

 

1) Déterminer si votre toit plat doit être remplacé

 

La première étape de votre projet sera évidemment de déterminer s’il est nécessaire de remplacer votre toit plat! Il y a trois scénarios possibles: 

A) votre toit plat est en bonne santé. Aucun correctif n’est nécessaire, vous pouvez le laisser tel quel;

B ) votre toit plat présente quelques faiblesses. Une réparation est souvent plus avantageuse;

C) votre toit plat est en fin de vie, représente un risque important de fuite ou présente plusieurs faiblesses coûteuses à réparer. Il doit être remplacé. 

Avant même de débuter la vérification, posez-vous les questions suivantes: 

  • est-ce que votre toit plat a déjà coulé? 
  • avez-vous observé une déformation des murs ou des plafonds, des traces d’humidité comme des cernes ou des taches à l’intérieur du bâtiment? 
  • est-ce que la toiture actuelle a plus de 15 ans? 

Le fait de répondre oui à l’une de ces questions ne signifie pas automatiquement que votre toit plat doit être remplacé. Il s’agit toutefois d’un indice pouvant signifier que des rectifications s’imposent. Soyez doublement vigilant! 

 

Inspecter un toit plat

Les toits plats ont souvent la particularité de n’être visibles que de l’extérieur. À part certaines exceptions, il n’y a généralement pas d’accès à l’entretoit. L’inspection doit donc s’effectuer entièrement sur la couverture. 

Avant de monter sur votre toit plat, pensez d’abord à votre sécurité: 

  • choisissez une journée peu venteuse où le sol est sec;
  • portez des vêtements longs et ne laissez rien dépasser de vos poches;
  • portez des bottes de travail ou des chaussures fermées ayant une bonne prise;
  • assurez-vous que votre échelle dépasse la toiture d’entre 3 et 4 pieds et qu’elle est conçue pour supporter votre poids;
  • ayez quelqu’un au sol. Cette personne pourra tenir votre échelle et vous assister s’il vous arrive quoi que ce soit;
  • repérez les fils électriques avant de monter et restez-en loin;
  • restez à distance sécuritaire du périmètre de la toiture. 

 

Vous préférez confier l’inspection de votre toit plat à un expert? Contactez-nous pour obtenir une inspection complète et détaillée. 

 

Pour s’assurer qu’un toit plat ne représente aucun risque, quatre éléments principaux doivent être vérifiés:

  • le pontage. Il s’agit de la surface sur laquelle repose le revêtement de toiture;
  • le revêtement de toiture. Il s’agit de la (ou les) membrane(s) ou de l’asphalte qui agit comme barrière d’étanchéité sur votre toit plat;
  • les solins. Il s’agit d’un ensemble de tôles situées à plusieurs endroits pour empêcher l’eau de se faufiler sous le revêtement de toiture;
  • les ouvertures. Il s’agit de plusieurs types d’ouvertures auxquelles sont installés divers accessoires. 

Une anomalie sur l’un de ces éléments peut grandement affecter l’intégrité de toute la toiture. Leur inspection n’est donc pas à prendre à la légère! 

 

Le pontage

Vous voudrez d’abord vous assurer que le pontage de votre toit plat est ferme. La surface du toit devrait être régulière et égale. Vous ne devriez pas être en mesure de voir de sections bombées vers le bas ou vers le haut. Lorsque vous marchez sur le toit, vous ne devriez pas sentir de souplesse sous vos pied. Si vous avez l’impression que la toiture s’abaisse sous votre poids, c’est probablement que quelque chose cloche avec votre pontage. 

Le pontage d’un toit plat est également responsable de procurer la légère dénivellation vers le drain du toit. Si vous observez des flaques d’eau sur la toiture, il se pourrait que la pente ne soit pas suffisante. Lors du remplacement, la pente peut être corrigée en installant un isolant en pente.

 

La membrane de toit plat

Le revêtement de votre toit plat doit être uniforme sur toute sa superficie. La présence de bulles sous une membrane est un indice révélateur d’humidité excessive. La présence de bulles de goudron sur une toiture asphalte-gravier est un indice d’usure avancée. La présence de craques et de crevasses sur n’importe quel toit plat est un indice qu’il a besoin d’attention. 

Si votre toit plat est recouvert de membrane, tentez de soulever certains joints (sans tirer de toutes vos forces). Les joints vous semblent-ils fermement soudés? Avez-vous l’impression qu’ils sont assez étanches pour empêcher les petites gouttelettes de s’infiltrer? 

 

Les solins sur votre toit plat

Les solins sont toutes les tôles métalliques qui assurent l’étanchéité aux jonctions sur la toiture. On en trouve sur tout le périmètre de la toiture, mais aussi autour des cheminées et des puits de lumière. 

Vous devez vous assurer que les solins de votre toit plat ne sont pas tordus ou perforés et qu’ils sont solidement fixés

 

Les accessoires de toit plat

On trouve plusieurs ouvertures sur un toit plat, comme les évents de plomberie, les drains, les aérateurs, les sorties d’air et les puits de lumière. Sur chaque ouverture est installé un accessoire assurant l’étanchéité de la toiture. 

Lors de votre inspection, vous devez vérifier que chaque accessoire est solidement fixé. Vous devez ensuite inspecter chaque accessoire pour vous assurer qu’il est étanche et intact. Par exemple, une structure de puits de lumière rouillée devrait vous inciter à investiguer davantage. Un aérateur incliné d’un côté devrait aussi être inspecté de plus près. 

 

Consultez notre guide pour inspecter votre toit plat et vérifiez vous-même si votre toiture doit être remplacée. 

Demandez-nous une inspection complète et détaillée de votre toit plat et obtenez un rapport détaillé, photos à l’appui! 

 

Réparer VS remplacer votre toit plat

Vous devriez envisager faire réparer votre toit plat s’il a moins de 15 ans et que l’un des énoncés suivants s’applique:

  • il y a quelques anomalies mineures sur les solins ou les accessoires d’ouvertures (évents, aérateurs, puits de lumière, etc.);
  • vous trouvez des anomalies et défauts mineurs sur une section précise de votre revêtement de toiture;
  • vous constatez une anomalie majeure;
  • vous avez des raisons de croire qu’une fuite ou une infiltration provient d’une section identifiable de votre toit plat. 

Vous devriez envisager faire remplacer votre toit plat si vous constatez: 

  • plusieurs anomalies mineures visant des éléments distincts et votre toiture a plus de 15 ans;
  • plus d’une anomalie majeure visant un ou plusieurs éléments;
  • une anomalie majeure touchant le pontage;
  • plusieurs anomalies mineures ou majeures dispersées un peu partout sur le revêtement de toiture;
  • des fuites provenant d’endroits distincts sur votre toiture;
  • une fuite dont la provenance n’est pas identifiable et votre toiture a plus de 15 ans. 

Vous pouvez probablement laisser votre toit plat tel quel si:

  • votre inspection n’a révélé aucune anomalie sur votre toit plat;
  • vous n’avez aucune raison de croire que votre toit fuit ou qu’il a fuit depuis son dernier remplacement.

*Une inspection professionnelle est toujours recommandée si votre toit plat a plus de 15 ans. 

 

2) Choisir les bons matériaux pour votre toit plat

 

Un toit plat peut durer très, très longtemps. Le remplacement de votre toit plat est donc l’un des rares moment où l’on peut corriger les problèmes qui se trouvent sous le revêtement de toiture. Comme on n’a pas accès à ces composantes en temps normal, mieux vaut tout de suite corriger tout ce qui ne va pas. 

 

Le pontage

Le pontage d’un toit plat joue deux rôles principaux: soutenir et ancrer le revêtement de toiture. C’est aussi le pontage qui forme la pente sur le toit pour diriger l’eau vers le drain. Le pontage est donc la pierre angulaire de votre toiture. 

 

Sur les bâtiments résidentiels, le pontage est composé de bois. Les bâtiments plus âgés ont un pontage de planches alors que les bâtiments plus récents ont un pontage de contreplaqué. 

Sur les bâtiments commerciaux et industriels, le pontage est plus souvent composé de béton ou d’acier. 

Peu importe ce dont votre pontage est composé, il faut s’assurer qu’il soit en mesure de: 

  • supporter le poids de la toiture, en plus de la neige et la glace;
  • former une pente adéquate pour l’évacuation de l’eau;
  • fournir un ancrage solide au revêtement de toiture. 

Sur un pontage de bois, on vérifiera aussi: 

  • que les planches qui le composent ne sont pas craquées, cassées ou trop espacées;
  • qu’il n’y a pas de bois moisi ou pourri;
  • que le bois offre n’est pas trop sec pour offrir un ancrage solide au revêtement de toiture. 

Sur un pontage de béton ou d’acier, on vérifiera aussi:

  • qu’il n’y a pas de trous ou d’ouvertures mal obturés (si d’anciens accessoires ont été retirés, par exemple);
  • que la surface est adéquate pour y installer le revêtement de toiture (l’ajout de panneaux de support peut être nécessaire). 

Corriger un pontage de toit plat

Il existe plusieurs manières de rectifier un pontage de bois: on peut le réparer, le doubler d’une couche contreplaqué ou le remplacer. La solution à privilégier sera déterminée en fonction de l’état général de votre pontage de toit plat. 

Pour rectifier un pontage de béton ou d’acier, on s’assurera de sceller les ouvertures mal bouchées. Ensuite, selon la composition du pontage et le recouvrement choisi, on pourra ajouter des panneaux de support sur le pontage. Ces panneaux égalisent la surface à couvrir et procurent un ancrage solide au revêtement de toiture. 

 

On peut corriger la pente de tous les toits plats en ajoutant un isolant extérieur en pente. Sous forme de panneaux en angle, cette méthode ajoute les quelques degrés manquants de dénivellation vers le drain du toit plat, tout en ajoutant une valeur isolante à la toiture

 

Les membranes de toit plat

Il existe plusieurs moyens de recouvrir un toit plat. Au Québec, il y a trois types de recouvrement qui sont particulièrement répandus: 

  • le recouvrement asphalte-gravier (aussi appelée toiture multicouche ou toiture bitume et gravier);
  • la membrane élastomère (aussi appelée membrane bicouche);
  • la membrane TPO (diminutif pour membrane thermoplastique polyoléfine). 

 

Quelle est la meilleure membrane pour votre toit plat?

Chaque type de revêtement de toiture a ses particularités et plusieurs types de recouvrements peuvent être adéquats pour votre toit plat. Il y a trois facteurs principaux qui sont susceptibles d’influencer votre choix de revêtement de toiture: 

  • la durée de vie. La durée de vie d’un toit plat varie entre 15 et 35 ans selon le type de recouvrement installé. Si vous souhaitez garder votre propriété longtemps, vous serez gagnant à long terme d’aller vers un choix plus durable. 
  • le prix. Le prix varie de 25 à 30% selon le recouvrement choisi. Si votre budget est serré, vous pouvez opter pour un choix moins durable mais plus abordable. 
  • la méthode d’installation. L’installation de certains recouvrements est très salissante et produit des émissions toxiques. Si vous êtes sensible à ces facteurs, vous devriez opter pour un choix plus propre. 

Au final, votre choix de revêtement de toit plat sera plutôt influencé par votre situation personnelle et vos préférences que par les particularités de votre toiture. Votre budget, vos projets à long terme et votre sensibilisation à l’environnement auront le dernier mot. 

 

Les différences entre les membranes de toit plat

À part le fait d’étanchéifier votre toit plat, les différents types de recouvrement n’ont pas grand chose en commun. Autant au niveau de leur forme, de leur prix que de leur méthode d’installation, chaque revêtement est unique. En un clin d’oeil, voici les principales différences entre les membranes de toit plat

 

Membrane élastomère

Il s’agit de deux couches de membrane bitumineuse soudées au chalumeau. 

  • la plus longue durée de vie, robuste, facile à réparer, gamme complète de produits permet de s’adapter à toutes les situations
  • l’installation nécessite l’utilisation de la flamme. 

 

Membrane multicouche (asphalte-gravier)

Constituée de plusieurs couches de papier-feutre badigeonnés de bitume. 

  • peu coûteuse, facile à réparer
  • poids élevé, installation salissante qui dégage des émissions toxiques, plus faible durée de vie.

 

Membrane TPO

Membrane unique soudée au séchoir s’apparentant à une toile de piscine plus épaisse. 

  • l’installation nécessite peu d’équipement et pas de flamme, légère, abordable*
  • plus fragile, durée de vie moyenne, difficile à réparer en hiver.

*la membrane TPO peut être un choix abordable sur les grandes toitures simples. Son prix augmente rapidement selon la complexité de la toiture, comme le nombre de relevés et les accessoires sur la toiture. 

Consultez notre match comparatif: membrane élastomère VS membrane TPO! 

Asphalte-gravier ou membrane élastomère? Voyez les différences! 

 

Les solins de toit plat

Les solins sont les tôles métalliques au pourtour d’un toit plat et à d’autres endroits stratégiques. Ceux-ci créent un joint étanche entre le recouvrement de la toiture et un obstacle comme un parapet, une cheminée ou un puits de lumière. 

Il est important de bien déterminer si ceux-ci devront être remplacés lors des travaux de toiture. Un solin endommagé, rouillé ou percé peut entraîner des répercussions importantes sur l’étanchéité de la toiture. Il est recommandé de les remplacer en même temps que la toiture, mais certains propriétaires préfèrent les réutiliser.

 

Gardez en tête que votre prochaine toiture durera entre 15 et 35 ans. Avez-vous confiance que les solins actuels tiendront le coup aussi longtemps? En cas de doute, mieux vaut les faire changer. Leur coût est relativement négligeable sur le coût total de la toiture et leur rôle est crucial. 

 

Les accessoires de toit plat

Le remplacement d’un toit plat est le meilleur moment de remplacer les accessoires qui y sont installés. On voudra principalement vérifier les puits de lumière. Même s’ils sont généralement très durables, ils sont une cause fréquente d’infiltration d’eau. La vitre ne doit pas être craquée et la structure ne doit pas être rouillée ou abîmée. En cas de doute, mieux vaut les remplacer! 

 

Les aérateurs et évents de toute sorte devraient être remplacés en même temps que la toiture. Même s’il peut être tentant de réutiliser les anciens pour sauver quelques dollars, le risque n’en vaut pas la chandelle. Ceux-ci, enduits de scellant, ne seront jamais aussi étanches une fois réinstallés. 

 

Les supports et les mâts de fils électriques peuvent aussi être remplacés en même temps que la toiture, s’il y a lieu. Si votre toit plat est muni d’une trappe d’accès, celle-ci devrait aussi être remplacée si vous notez le moindre signe de bris. Sinon, la trappe peut être recouverte de membrane en même temps que la toiture. 

 

La maçonnerie

Avant le remplacement de votre toit plat, il est sage de vérifier la maçonnerie à proximité de la toiture, plus particulièrement celle sur la toiture. Des surfaces de maçonnerie défaillantes peuvent laisser l’eau s’infiltrer sous la toiture et causer des dégâts importants. Des briques qui se détachent et tombent sur la toiture peuvent aussi endommager son revêtement. 

 

Si une cheminée est présente sur votre toit, vérifiez-en l’état. Si elle est condamnée, vous devriez en profiter pour la faire retirer. Les cheminées vieillissantes sont une cause fréquente d’infiltration d’eau sur les toits plats. 

Si votre cheminée est encore en fonction, portez une attention particulière à l’état des joints et des briques. Des joints qui s’effritent ou qui se fissurent et des briques éclatées nécessitent une attention avant ou pendant le remplacement de la toiture. 

 

Vérifiez aussi l’état des parapets au pourtour de la toiture. Ces murets de brique d’une hauteur d’un à trois pieds assurent l’étanchéité de la jonction entre les murs et la toiture. Si les joints commencent à craquer, l’eau pourrait trouver son chemin jusque sous la toiture. 

 

En conclusion, l’important est de vérifier l’état des principaux composants ayant une incidence sur votre toit plat. En ayant une idée du travail à faire, vous pourrez poser les bonnes questions à votre couvreur et vous assurer que ce qu’il vous propose convient vraiment à vos besoins. 

 

3) Obtenir des soumissions pour le remplacement d’un toit plat

 

Vous avez déterminé que votre toit plat devait être remplacé et vous avez maintenant une bonne idée du travail qui devra être fait. C’est un excellent départ! Il vous reste à trouver un couvreur pour faire les travaux. 

Demandez-nous une soumission pour remplacer votre toit plat 

Avant de débuter vos démarches, vous devez comprendre que le monde du toit plat et du toit en pente sont deux domaines très différents. N’importe qui ne s’improvise pas couvreur de toit plat! Manipuler du bitume en fusion et souder des membranes au chalumeau représentent des risques bien différents que de clouer du bardeau d’asphalte

 

Qui dit risques accrus dit aussi couverture d’assurance spécialisée, employés spécialement formés et équipement sécuritaire et à jour. Les entrepreneurs reconnus et fiables n’auront aucun problème à vous transmettre une preuve d’assurance couvrant les travaux avec application de chaleur

 

Cachez votre jeu

Comme vous avez fait vos devoirs, vous avez déjà une certaine idée de ce dont a besoin votre toit plat. Reste à voir ce que vous proposeront les entrepreneurs que vous vous apprêtez à rencontrer. Soyez stratégique, laissez-les vous expliquer ce qu’ils proposent pour votre toit plat. Soyez attentif.

 

Un couvreur consciencieux: 

  • montera sur votre toiture pour l’inspecter;
  • remarquera lui aussi les problèmes que vous avez observés et vous en expliquera la cause;
  • vous proposera des solutions pour régler vos problèmes de toiture;
  • vous expliquera pourquoi il vous propose un type de revêtement de toit plat plus qu’un autre;
  • sera en mesure de vous expliquer les différences entre les produits. 

Vous constatez des disparités entre vos observations et ce que vous propose l’entrepreneur devant vous? Questionnez-le! Vous n’êtes peut-être pas expert en toits plats, mais vous devez comprendre ce qu’on vous propose! Vos questions sont légitimes et votre entrepreneur doit être en mesure de vous expliquer pourquoi il vous propose une solution plus qu’une autre! 

 

Obtenez une soumission de La Boîte C

 

Posez plus de questions

Une discussion franche et bien préparée avec votre entrepreneur vous permettra de voir son approche et vous faire une idée sur sa manière de fonctionner. Parmi les questions que vous devriez absolument lui poser, notons: 

  • combien de temps dureront les travaux?
  • combien d’employés seront affectés à votre projet? 
  • est-ce que l’entrepreneur sera présent pour superviser le chantier?
  • quels sont les termes de paiement?
  • quels sont les modes de paiement acceptés?
  • qu’est-ce qui pourrait faire qu’un problème ne soit pas garanti?

 

Comparer les soumissions de toit plat

Une soumission doit absolument contenir: 

  • les coordonnées complètes de l’entrepreneur;
  • le numéro de licence de la RBQ de l’entrepreneur, que vous pouvez vérifier ici;
  • le numéro de permis de l’OPC de l’entrepreneur, que vous pouvez vérifier ici
  • les numéros de taxes de l’entrepreneur, que vous pouvez vérifier ici
  • la description de tous les produits proposés et la garantie du manufacturier sur ceux-ci;
  • les certifications de l’entrepreneur auprès des fabricants;
  • la description détaillée des travaux;
  • la manière dont les éventuels travaux supplémentaires seront calculés;
  • les détails sur la garantie offerte sur l’installation. 

Toutes ces informations vous seront fort utiles pour vous assurer que l’entrepreneur est sérieux, en règle et que l’offre qu’il vous soumet convient réellement à vos besoins. 

Quel est le prix d’un toit plat? 

Le prix d’un toit plat dépend d’une multitude de facteurs, les plus importants étant: 

  • la superficie;
  • le revêtement choisi;
  • les travaux nécessaires sur le pontage;
  • les accessoires à remplacer, comme les puits de lumière;
  • les travaux de menuiserie à effectuer;
  • la dimension des parapets.

En règle générale, pour un immeuble résidentiel dont la toiture ne dépasse pas 5000 pieds carrés et ne demande pas de travaux particuliers, le prix d’un toit plat est de: 

  • 11,00$ le pied carré pour la membrane élastomère;
  • 9,00$ le pied carré pour la membrane TPO;
  • 9,75$ le pied carré pour la membrane multicouche (asphalte-gravier). 

Évidemment, chaque toiture est unique et le prix exact que vous paierez dépendra des particularité de votre couverture et du couvreur avec qui vous faites affaire. 

 

4) Choisir un couvreur pour remplacer votre toit plat

 

Vous avez reçu quelques soumissions et avez comparé différentes propositions. Vous voilà maintenant à l’étape de signer un contrat et de lancer les travaux! 

Il y a deux facteurs majeurs qui déterminent la durabilité et l’étanchéité d’un toit plat: la qualité des matériaux et la qualité de l’installation. Vous avez déjà pu vous documenter sur les différents matériaux proposés pour le recouvrement mais vous avez encore quelques vérifications à faire sur votre installateur! 

Comme dans bien des domaines, tous les spécialistes de la toiture ne s’équivalent pas et certaines précautions bien simples vous aideront à distinguer les experts des amateurs. 

 

Vérifiez la réputation de l’entrepreneur

À notre époque, plusieurs outils sont à votre disposition pour vérifier la réputation d’un entrepreneur. Le plus accessible est Google! Vérifiez les avis qu’ont laissé les clients précédents pour savoir comment s’est déroulé l’expérience. Le nombre d’avis vous donnera également un indice du nombre de toitures remplacées par cet entrepreneur. 

Demandez des références

Vous ne devriez pas vous retenir de demander des références à votre entrepreneur. Demandez-lui les coordonnées de clients chez qui il a fait des travaux semblables à ceux qu’il vous propose. Prenez le téléphone et contactez ces références. Demandez-leur si les promesses ont été tenues, si le travail a été bien fait et comment se sont déroulés les travaux. 

 

Méfiez-vous des fly-by-night

Hélas, le domaine de la construction, plus particulièrement celui de la toiture, est parsemé d’entreprises de type fly-by-night. Ces entreprises, qui ont souvent l’allure d’entreprises établies et légitimes, fuient leurs responsabilités en changeant fréquemment de nom. 

 

Vous pouvez les démasquer en vérifiant leur historique auprès du Registraire des entreprises du Québec. Est-ce que l’entreprise est nouvellement incorporée? Est-ce que vous trouvez plusieurs entreprises au nom semblable à des adresses similaires, ou encore dont les dirigeants sont les mêmes? Si c’est le cas, fuyez! 

Il faut comprendre qu’une entreprise peut fermer puis rouvrir la même journée sous un nom similaire. Comme la première entreprise a fermé, ses clients n’ont plus aucun recours même si, dans les faits, l’entrepreneur est toujours en opération. L’entité morale n’existant plus, les clients se retrouvent alors sans garantie. 

 

De plus, les entreprises qui adoptent la méthode fly-by-night ne sont pas du tout recommandables. Chantiers abandonnés, travail bâclé, dépôts volés… Après tout, ces entreprises ne fuient pas leurs responsabilités pour rien!

 

Faites affaire avec un entrepreneur en règle

Le domaine de la construction, même résidentielle, est très encadré au Québec. Il faut plus qu’un pickup et des échelles pour être un couvreur en règle: il faut des licences, des permis et des assurances, au minimum. 

Toutes ces attestations doivent obligatoirement figurer au contrat que vous signez. Vérifiez que tous les renseignements suivants sont bel et bien indiqués au contrat: 

 

 

L’entrepreneur doit également vous fournir: 

  • le texte de l’Office de la protection du consommateur énonçant vos droits;
  • un formulaire vous permettant de résilier le contrat, aussi rédigé par l’OPC. 

Pour être en règle, le contrat doit également contenir:

  • l’adresse complète de l’entrepreneur;
  • votre adresse complète;
  • la date approximative des travaux;
  • une description des travaux proposés;
  • la liste des matériaux qui seront installés et leur garantie;
  • la garantie offerte par l’entrepreneur sur son installation (différente de la garantie sur les matériaux);
  • la méthode utilisée pour calculer les travaux non prévus qui pourraient survenir.

 

Vérifiez le permis de l’Office de la protection du consommateur

Tous les entrepreneurs en toiture doivent obligatoirement posséder un permis de l’Office de la protection du consommateur. Peu importe qu’il se déplace à votre demande ou qu’il vous ait sollicité, votre entrepreneur doit détenir un permis de commerçant itinérant

Le permis de l’OPC est octroyé à un entrepreneur suite à une vérification des antécédents et au versement d’un cautionnement. Si l’entrepreneur a déjà fait faillite ou qu’il fait l’objet de plaintes à l’OPC, il pourrait ne pas être en mesure d’obtenir ce permis. 

 

Ce permis est donc une protection pour vous: non seulement il vous assure de faire affaire avec un entrepreneur fiable, mais vous avez aussi certains recours si l’entrepreneur disparaît avec votre argent ou ne termine pas les travaux. 

 

5) Le remplacement de votre toit plat

La durée d’un remplacement de toit plat dépend principalement de la superficie du toit et du travail supplémentaire à effectuer. Une toiture de 1000 pieds carrés prend une journée ou deux à remplacer, peu importe le revêtement choisi. 

 

Préparez-vous pour les travaux

Voici quelques moyens simples que vous pouvez prendre pour faciliter le déroulement des travaux: 

  • prévoir un accès à la toiture (si votre toiture est munie d’une trappe d’accès, assurez-vous qu’elle est déverrouillée);
  • retirer tout objet à proximité du bâtiment qui pourrait encombrer les couvreurs;
  • éloigner tout objet qui pourrait être endommagé durant les travaux;
  • vous assurer qu’il y a du courant électrique à l’extérieur du bâtiment;
  • aviser vos locataires de ne rien laisser traîner sur les balcons ou à proximité du bâtiment;
  • libérer le stationnement de manière à ce que le couvreur puisse stationner ses camions et sa benne à ordures;
  • vous assurer qu’il n’y a pas de voiture stationnée à moins de 5 mètres du bâtiment;
  • si des accessoires sont présents sur votre toiture, comme des climatiseurs, vous assurer qu’ils ont bien été débranchés par un spécialiste;
  • retirer toute décoration ou pancarte accrochée à la toiture;
  • rester disponible ou nommer un responsable pour communiquer avec l’entrepreneur durant les travaux, au besoin. 

 

Les étapes d’un remplacement de toit plat

 

Visionnez notre vidéo sur le remplacement complet d’un toit plat. 

 

Dès leur arrivée, les couvreurs installeront une benne à ordure le plus près possible de votre bâtiment. Il est important que vous ayez gardé un espace réservé à cette fin, car des frais additionnels pourraient s’ajouter si l’entrepreneur doit installer sa benne plus loin. 

La première étape sera évidemment de retirer l’ancienne toiture. Si celle-ci est composée d’asphalte et de gravier, cette étape risque de faire beaucoup de bruit et de poussière. Le couvreur utilisera des scies et d’autre équipement bruyant pour disposer de l’ancienne toiture. 

Une fois l’ancienne toiture retirée, les travaux de menuiserie seront effectués, s’il y a lieu. Les réparations de pontage, l’installation des boîtiers en bois et de certains accessoires se fait avant que la nouvelle toiture soit installée. C’est aussi à ce moment qu’on installera les panneaux de support, le pare-vapeur et l’isolant extérieur si ces options ont été retenues. 

Suite aux travaux de menuiserie débute l’installation de la nouvelle toiture. Cette étape variera selon le type de revêtement choisi. Dans le cas d’un revêtement de membrane élastomère, une sous-couche doit d’abord être ancrée au pontage, soit à l’aide de vis ou d’adhésif. Les joints de la sous-couche sont ensuite soudés au chalumeau de manière à être parfaitement étanche. 

Une fois la sous-couche ancrée et soudée, la toiture est considérée comme étant étanche. Les travaux peuvent s’arrêter jusqu’au lendemain s’ils sont prévus sur deux jours ou se poursuivre s’ils doivent être terminés dans la journée. 

Les accessoires comme les puits de lumière, évents, clapets et autre sont installés en même temps que les membranes, selon le mode d’installation prévu pour chaque accessoire.

Si la toiture est recouverte de membrane élastomère, l’étape ultime est l’installation de la deuxième couche de membrane: la membrane de finition. Celle-ci, avec sa couche granuleuse de protection, est également soudée au chalumeau, directement sur la membrane de sous-couche. 

Si la toiture est recouverte d’asphalte et de gravier, de membrane TPO ou EPDM, les solins de parapets seront les derniers éléments installés. Dans le cas de la membrane élastomère, ceux-ci auront été installés au début, avant la membrane. 

 

Une fois les travaux terminés, les couvreurs feront le nettoyage du chantier. Soyez averti qu’il pourrait tout de même rester de la poussière suite au nettoyage. Vous pouvez vous-même faire un nettoyage sommaire pour vous assurer que rien n’a été laissé derrière. 

 

Si vous croyez que quelque chose a été oublié ou endommagé durant les travaux, avisez-en le couvreur immédiatement. Il est toujours plus facile de procéder à des ajustements quand toute l’équipe et le matériel sont sur place! 

 

6) La garantie sur votre toit plat

 

Il y a en fait deux garanties qui couvrent votre nouveau toit plat: la garantie sur les matériaux et la garantie sur l’installation. Ces deux garanties se complètent en vous protégeant contre la plupart des anomalies qui pourraient survenir. 

 

La garantie sur les matériaux de toit plat

La première garantie est celle offerte sur les matériaux par la manufacturier de ceux-ci. C’est cette garantie que vous devez évoquer si vous éprouvez une anomalie causée par un défaut de fabrication des matériaux.

Généralement d’une durée comprise entre 10 et 20 ans, elle couvre le coût de la réparation de tout matériau présentant un vice de fabrication causant une fuite. Comme elle est offerte directement par le fabricant des matériaux, elle doit être exercée auprès de celui-ci et non du couvreur. 

 

La garantie sur l’installation

La deuxième garantie est celle vous protégeant de tout problème découlant d’une installation inadéquate. Si le revêtement de votre nouvelle toiture est mal installé, c’est le couvreur qui est responsable de régler le problème, pas le manufacturier. 

 

La garantie sur l’installation a normalement une durée de 10 ans et couvre aussi les coûts de matériaux et de main d’oeuvre engendrés par la réparation. 

 

Validité de garantie la garantie d’un toit plat

Peu importe le problème qui affecte votre toiture, le manufacturier comme le couvreur exigeront que certaines conditions aient été respectées pour vous dédommager. 

En tant que propriétaire, vous avez un devoir de diligence face à votre bâtiment et sa toiture. C’est donc dire que vous devez prendre toutes les mesures raisonnables pour prévenir les problèmes et, le cas échéant, les signaler sans tarder à votre couvreur. 

 

7) Entretien de votre toit plat

 

La clé de la durabilité d’une toiture est l’entretien que vous lui portez. Heureusement, les toits plats ne demandent qu’un simple entretien. 

 

  • Inspection de votre toit plat

Comme vous vous en doutez, l’hiver est la saison la plus éprouvante pour une toiture. Le poids de la neige, le gel et le dégel, les écarts climatiques extrêmes mettent votre toit plat à rude épreuve. 

 

À l’automne et au printemps, inspectez les éléments principaux de votre toiture. Retirez les feuilles et les débris près du drain. Assurez-vous que la crépine est bien en place. Vérifiez les solins et l’état de la membrane. 

Si votre toiture est équipée d’un puits de lumière, vérifiez-en l’état. Pendant que vous y êtes, vérifiez aussi votre cheminée: les joints et les briques sont-ils en bon état?

Vous remarquez quelque chose qui vous semble anormal lors de votre inspection? Contactez immédiatement votre couvreur! En agissant proactivement, vous préviendrez les problèmes et votre garantie demeurera valide. 

 

  • Déneigement et déglaçage d’un toit plat

Sans surprise, le déneigement et le déglaçage d’un toit plat sont primordiaux pour en préserver l’intégrité. Bien que les toits plats soient conçus pour supporter une bonne quantité de neige, c’est surtout la glace qui cause problème! 

En fondant, la neige crée des flaques d’eau qui, en gelant, forment un barrage de glace empêchant l’eau de s’évacuer. C’est précisément à ce moment que les problèmes risquent de débuter! 

Si votre toit plat est conçu pour vous protéger des éléments dans des circonstances normales, il n’est pas conçu pour se transformer en piscine! Lorsque son drain est gelé, un bassin d’eau se forme et l’eau trouve son chemin vers l’intérieur de votre bâtiment. 

 

Quand faut-il déneiger un toit plat? 

Lorsque la quantité de neige sur le toit atteint 60 cm ou qu’on annonce un redoux prochainement et qu’il y a une bonne quantité de neige sur la toiture. 

 

Quand faut-il déglacer un toit plat? 

Suite à un redoux, suite à un épisode important de verglas ou lorsque les températures oscillent autour du point de congélation. 

 

Consultez toutes nos recommandations sur le déneigement d’un toit plat

 

  • Limiter la circulation

Même si votre toiture offre un excellent point de vue sur les alentours, c’est une très mauvaise idée d’y circuler inutilement. Le revêtement de toiture n’est pas conçu pour qu’on y circule. Très efficace contre tout ce que dame nature peut vous envoyer, il résiste très mal à l’usure causée par le frottement de vos pieds. Tant pis, vous devrez trouver une autre cachette pour espionner vos voisins. 

S’il est nécessaire de circuler sur votre toit plat pour effectuer d’autres travaux, vous devriez recouvrir le toit d’une bâche et/ou de feuilles de contreplaqué. Par exemple, si des travaux de maçonnerie doivent être effectués à partir de la toiture, comme sur une cheminée, couvrez les alentours de manière à protéger la toiture.

Un outil échappé ou une brique qui tombe peuvent avoir de graves répercussions sur votre toiture et annuler votre garantie. Ne prenez pas de chance, protégez la toiture! 

 

  • Attention aux travaux subséquents

Si d’autres travaux sont prévus près de la toiture, assurez-vous de protéger les surfaces pouvant être endommagées. L’installation de feuilles de contreplaqué et de toiles sur la toiture est habituellement une option simple et efficace. Si votre toiture est toujours couverte par la garantie sur l’installation, avisez votre couvreur avant de procéder. Celui-ci pourra vous conseiller sur les mesures préventives à prendre et s’assurer que ces travaux n’affectent pas votre garantie. 

 

  • Rapporter tout problème rapidement

En cas de pépin, votre proactivité risque de faire toute la différence. Parce qu’un problème de toiture peut avoir de sérieuses répercussions s’il n’est pas corrigé rapidement, contactez votre couvreur dès les premiers signes d’une anomalie.

Il est important de comprendre que les garanties de toits plats ne sont pas une assurance contre les dommages, mais bien une garantie de qualité sur un produit (et un service). Bien que la garantie couvre le coût de rectification d’un toit problématique, elle ne couvre généralement pas les dommages qui en résultent. Si votre toiture fuit au point de causer des dommages à l’intérieur du bâtiment, c’est votre assureur qui devra potentiellement assumer cette portion. Plus vous agissez vite, plus vous limitez les dégâts!

 

Vous avez des questions sur les toits plats? Nous avons des réponses! Contactez-nous! 

 

Plus d’information sur les toits plats: 

Les 5 problèmes les plus fréquents sur un toit plat

Nos conseils pour maximiser la durée de vie d’un toit plat

5 choses que vous ne saviez pas sur les toits plats

Comment réisoler son toit plat 

 

Obtenez une estimation gratuite
en moins de 24h!